/ Architecture / SÉNÉGAL. Le Lycée français de Dakar

SÉNÉGAL. Le Lycée français de Dakar

le-lycee-francais-de-dakar-archics.com-8
Dernière mise à jour le 30 juin 2014

Le lycée Jean Mermoz est installé depuis 1994 dans des structures temporaires, dans le quartier de Ouakam. Le vieillissement des bâtiments, l’augmentation des effectifs et la volonté d’accueillir plus d’étudiants ont amené l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, antenne du Ministère des Affaires Etrangères, à initier un projet de reconstruction en 2006.

le-lycee-francais-de-dakar-archics.com-11

Le programme comprend la construction neuve en site occupé d’une cité scolaire, à l’emplacement des existants terrains de sports, regroupant les écoles maternelle et élémentaire, le collège et le lycée pour un effectif total à terme de 2 500 élèves. Avec un budget global de 15,7 M euros de travaux pour 17 000 m2 et 12 000 m2 extérieurs à aménager- la maîtrise d’ouvrage souhaitait une architecture s’inscrivant dans une démarche de développement durable.

Moderne dans son écriture architecturale, innovant par ses solutions de régulation thermique passive, ce projet utilise le savoir-faire local, avec une importante économie de moyens techniques, en limitant l’importation de produits manufacturés.

le-lycee-francais-de-dakar-archics.com-15

L’implantation des bâtiments en lanières resserrées, forment des îlots intérieurs arborés et ombragés. Cela favorise une ventilation naturelle transversale. Les différentes typologies de chaque entité déclinent un ensemble de solutions « passives » de rafraîchissement et de protection du rayonnement solaire : des coursives de distribution extérieure, des doubles murs ventilés, des brise-soleil, des toitures à forte inertie. Ces dispositifs architecturaux permettent d’apporter un confort thermique pendant l’essentiel de l’année scolaire et de réduire la période d’utilisation de la climatisation à un ou deux mois par an.

le-lycee-francais-de-dakar-archics.com-6

Les bâtiments d’enseignement se positionnent à l’est du site de projet, sur deux niveaux pour l’école élémentaire, et sur trois niveaux pour le collège et le lycée. A l’ouest du site, une grande toiture fédère l’ensemble des espaces communs : le gymnase, la cantine, la salle polyvalente, le CDI et l’administration. Entre ces deux entités se répartissent les cours de récréation partiellement abritées par des préaux végétalisés.

L’ensemble de l’opération se construit en maçonnerie et planchers hourdis. La sélection des matériaux de finition privilégie aussi le recours aux produits fabriqués localement, les pavés de basalte pour les sols extérieurs, les dalles de granito et le grés cérame pour les sols intérieurs.

0 LAISSER UN COMMENTAIRE
Si vous aimez cet article, Partagez le !

Qu'en pensez-vous ?